THREE DAYS AT THE RACES

August 2019

Il y a les courses hippiques d'Ascot en Angleterre, chapeaux colorés et costumes démodés, et puis il y a les courses de Sanlucar, casquettes et parasols sur le sable.

Dans les deux cas, mais pour des raisons totalement différentes, le plus beau spectacle n'est pas la course mais le cadre qui l'entoure.

Si les courses d’Ascot sont réservées à la haute société  avec un code vestimentaire strict, chapeaux obligatoires, jupes pas au-dessus du genou, les courses de Sanlucar sont tout le contraire, car elles ont lieu…sur la plage et le seul dress-code est un maillot de bain.  Un spectacle unique et gratuit!

Tous les mois d’août et cela depuis 1845,  les courses ont lieu sur la plage de la ville pendant deux cycles de trois jours. Les dates  varient tous les ans en fonction de la marée mais le spectacle varie peu : les cabines des enfants pour faire des paris, les stalles mobiles envahis par le public entre deux courses et le public de tout âge sur la plage. Des familles entières et des groupes d’amis viennent sur la plage pour voir le spectacle. C’est un spectacle familial et populaire, sans chichi ni protocole, où le moins important finalement sont les courses de chevaux.  

Le titre de cette série est un petit clin d’œil au célèbre film des frère Marx, «a day at the races ». L'humour et la joie contagieuse que l'on respirait sur la plage pendant les trois jours où j'ai pu assister aux courses cet été, m'ont immédiatement donné l'idée de ce titre.

1/20
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now